A partir de quel âge confier son bébé ?

A partir de quel âge peut-on confier son enfant à quelqu’un ? Qui choisir et comment faire en sorte que la séparation se passe au mieux ?

En tant que jeunes parents, vos journées, vos nuits et vos semaines sont presque entièrement consacrées à votre tendre bébé. Cependant, il vous arrive de vouloir prendre un peu de temps pour vous, pour pouvoir récupérer des nuits blanches à veiller au sommeil de bébé ou pour partager un moment de couple. Ces premières séparations peuvent être douloureuses et source de frustration pour vous et pour votre bébé. Pour les gérer au mieux, faire appel à un membre de la famille en qui vous avez confiance ou à une babysitter adaptée est la solution idéale. Vous êtes un peu angoissée à l’idée de laisser votre petit qui vous paraît encore si fragile ? Il est donc naturel que vous vous demandiez à partir de quel âge vous pouvez confier son bébé à une SItter : nous vous répondons dans cet article.

Quand confier son bébé ?

Parce qu’en France, le congé de paternité est très court (3 jours de congé de naissance et 11 jours calendaire) et le congé de maternité est composé d’un congé prénatal de six semaines et d’un congé postnatal de 10 semaines, les bébés sont le plus souvent confiés à temps plein à partir de 10 semaines, soit deux mois et demi, à une structure d’accueil ou à une nounou à domicile. Les crèches acceptent même les bébés de deux mois. Ces centres d’accueils et ces professionnelles sont tenues de posséder un agrément qui les autorise à garder des enfants de moins de 3 ans. Cet agrément implique un cahier des charges strict à propos de la qualité d’accueil, l’évaluation des prestations, la qualification du personnel, etc. Il est délivré par le Conseil Général. Il est également possible d’allonger le délai de congé de maternité avec un congé parental, si vous ne souhaitez pas faire appel directement à une nounou à temps complet.

Néanmoins, pour des raisons privées - besoin de souffler, rendez-vous médical auquel Bébé ne peut pas assister, sorties, etc. -, vous pouvez vouloir faire appel à une nounou ou une babysitter pour faire garder votre bébé et ce, peu importe son âge. C’est tout à fait possible mais, afin que la séparation se passe au mieux, il faudra bien choisir votre garde-enfant. Certaines d’entre elles proposent de prendre en charge votre bébé dès sa naissance, d’autres stipulent qu’elles ne peuvent garder votre bébé qu’à partir de quelques mois. Sur Bsit, les Sitters indiquent sur leur profil l’âge minimum qu’elles peuvent gérer et la sélection se fait automatiquement en fonction de votre situation - que vous indiquez en début de demande. De plus, celles qui se disent capables de prendre en charge les tout petits de moins d’un an ont la possibilité de mettre un tag “Nourrissons (<1 an)” sur leur profil : vous pouvez donc également les sélectionner via ce critère. Si vous êtes angoissés à l’idée de laisser votre bébé à des personnes qui ne sont pas formées professionnellement à la garde de tout petits, choisissez une garde-bébé qui possède le fameux agrément de garde d’enfants en bas-âge. Notez bien que ce diplôme n’est obligatoire que lorsque la nounou travaille en structure, pas lorsque vous l’engagez personnellement. Pour trouver des profils professionnels ou agréés sur Bsit, tournez-vous vers les “gardes de jour”.

Quel est donc l’âge idéal pour confier son bébé ?

Si, aux yeux de la loi, votre bébé n’a pas besoin d’avoir un âge spécifique pour être gardé par une babysitter, c’est souvent le ressenti des parents qui est le principal frein au babysitting. Lors des premières semaines après l’accouchement, il est tout à fait normal pour une maman de garder près d’elle son bébé. Mais il arrive que le besoin de se ressourcer se fasse ressentir. Et cela, bien avant que bébé ait un an. Un dîner entre amis ou en amoureux peut se révéler indispensable pour retrouver l’équilibre au sein du foyer et ne pas focaliser fondamentalement toute son attention sur Bébé. Ce genre de pause est nécessaire et vous aide à vous épanouir, tout en étant une mère et/ou un père responsable.

Pour vous aider à surmonter vos appréhensions, il faut que vous sachiez qu’il n’y a pas de “moment idéal” pour faire garder votre bébé - il dépend entièrement de vos émotions et des émotions de bébé. Et il est garanti qu’il y en aura de part et d’autre au début de la garde. Ne cédez pas à la culpabilité : il est naturel de se sentir inquiet et coupable. Rassurez-vous en vous disant que vous laissez votre petit dans les mains d’une personne de confiance, que vous aurez sélectionné avec soin.

Le point le plus important est donc de choisir la bonne babysitter ou personne de confiance. Sur Bsit, vous pouvez sélectionner des Sitters correspondant à vos critères et chatter avec eux sur l’application afin de leur poser toutes les questions que vous souhaitez. Pour être en confiance totale, vous pouvez même leur téléphoner ou leur faire passer un entretien d’embauche à domicile. L’objectif principal est que vous confiez votre trésor sans angoisse et que vous partiez l’esprit tranquille, même si nous pouvons d’ores et déjà vous promettre que vous aurez un petit pincement au coeur. N’hésitez pas à expliquer à la garde-bébé que c’est la première fois que Bébé et vous êtes séparés : elle sera d’autant plus attentive à répondre rapidement à vos appels ou vos SMS et pourra vous rassurer. Vous pouvez également créer un objet transitionnel pour faciliter la séparation et donner à Bébé un sentiment de sécurité : un doudou qui sentirait votre odeur, par exemple, ou un bout d’une de vos écharpes. Petit truc : ayez un double de cet objet. Si votre enfant le perd définitivement, vous pourrez éviter un drame en ressortant mine de rien le jumeau du doudou.

Envie de trouver les Sitters recommandé(e)s par vos amis?