Comment préparer mon enfant à son premier babysitting ?Comment préparer mon enfant à son premier babysitting ?

Comment préparer mon enfant à son premier babysitting ?

Avant toute garde à domicile - et a fortiori dans le cas d’un premier babysitting, vous devez préparer votre enfant afin qu’il ne le vive pas comme un véritable choc émotionnel. En effet, il incombe aux parents de faire en sorte que la séparation se passe au mieux, de préférence sans crise de larmes au moment du départ. Et ce, même si ce moment est au moins aussi difficile pour nous que pour notre petit. En effet, lui s’adapte plus vite qu’on ne le croit à une situation pendant que l’on reste avec toute sa culpabilité et son inquiétude… jusqu’à ce qu’on revienne et que tout se soit impeccablement passé, bien sûr.

Une phase d’adaptation s’impose pour que tout se déroule très bien le jour J et implique une excellente communication. Parents et enfant devront discuter à propos du pourquoi de la séparation et préparer la venue d’une babysitter. Même si la séparation ne dure que quelques heures (le temps d’un dîner en amoureux ou d’une soirée cinéma), il est important de rassurer le jeune enfant et lui expliquer que l’on va revenir.

Encourager l’enfant à être autonome

Il n’y a pas d’âge idéal pour une première séparation : cependant, plus l’enfant est âgé, plus la séparation sera difficile. L’indépendance de votre bout de chou est un élément à cultiver dès son plus jeune âge. Un enfant qui a l’habitude de se débrouiller seul ne fera pas d’histoires quand vous devrez le confier à une babysitter. Aménagez-lui son propre coin pour qu’il apprenne à jouer et à s’amuser seul le plus tôt possible - tout en le surveillant discrètement, bien entendu. Apprenez-lui à jouer à cache-cache, un jeu à la fois drôle et psychologique qui lui apprend que vous finissez toujours par revenir.

Par ailleurs, encouragez-le à sociabiliser. Dès son plus jeune âge, laissez d’autres personnes le bercer ou le prendre à bras et habituez-le à voir d’autres visages. Si votre enfant est déjà grand, laissez-le jouer avec d’autres enfants (ceux des voisins, notamment) : emmenez-le au parc ou au centre de loisirs. Vous pouvez également inviter régulièrement ses cousins et cousines à la maison pour jouer ensemble. C’est une occasion pour votre petit loup de s’épanouir et de s’ouvrir aux autres.

Le préparer progressivement à la première séparation

Ça y est, vous avez trouvé la personne de confiance, à la fois sérieuse, attentionnée et souriante - bref, la perle rare - et vous avez déjà fixé le tarif horaire, la date et le nombre d’heures de travail de sa prestation, ainsi que le type de garde d’enfants à domicile que vous souhaitez (garde de jour, garde de nuit, garde périscolaire, garde pendant les vacances scolaires, etc.). Il ne vous reste plus qu’à mettre votre petit dans les meilleures conditions pour que tout se passe au mieux !

L’idéal est de commencer par un babysitting au début duquel il y a un moment où les parents et la babysitter sont présents en même temps. Pour cela, fixez l’heure d’arrivée de la babysitter au minimum une demi-heure avant l’heure de votre départ : cela vous permettra de lui présenter la maison et la famille, mais cela lui permettra également de commencer à s’occuper de votre enfant alors que vous êtes encore sur place - ce qui rassurera ce dernier… et votre cœur de parents !

Même si vous appréhendez cette séparation, essayez de faire en sorte que cela n’atteigne pas votre bout de chou. Il faut à tout prix éviter de pleurer ou de paraître triste lorsque vient le moment de partir. Il est important que vous acceptiez la situation et la voyiez avec sérénité si vous voulez que votre bambin l’accepte à son tour. Ne faites pas traîner les “au revoir” : un gros câlin, un bisou et une petite parole de réconfort (“promis, je reviens tout à l’heure”), mais surtout pas de faux-départs ou d’adieu en longueur, beaucoup plus difficiles pour votre enfant.

Cependant, un travail en amont doit être réalisé. Vous devez initier une discussion avec votre petit :

  • Discutez calmement avec votre loulou et expliquez-lui pourquoi il faut que vous le laissiez à une gardienne d’enfants ;
  • Faites-lui comprendre les avantages d’une babysitter (les activités, les jeux, etc.) ;
  • Expliquez-lui le déroulement du babysitting : la Sitter viendra à la sortie d’école, l’accompagnera à son activité extrascolaire, le mettra à la sieste, le fera goûter, lui racontera une histoire… Passez toutes les étapes en revue pour qu’il ne soit pas surpris.
  • Promettez-lui de faire une activité à votre retour ou le lendemain : cela peut être quelque chose de très simple (une histoire, un jeu, une balade…). Le but de la promesse est juste de le rassurer sur votre retour - même si vous devrez évidemment la tenir !
  • Faites-lui sentir que vous le soutenez et que vous comprenez que c’est difficile pour lui, mais qu’il n’y a aucune raison que ça se passe mal.

Faire confiance à la babysitter

Maintenant que vous avez tout préparé, il est temps de franchir le cap et de laisser la babysitter faire son travail. Surtout, n’oubliez pas de peaufiner les petits détails avec elle : les consignes en cas d’imprévus, les habitudes de votre enfant, l’endroit où se trouvent les autorisations parentales, la trousse de premiers secours, les numéros d’urgence, etc.

Échangez en permanence avec la nounou ! Il s’agit en effet d’établir une relation de confiance avec la Sitter pour faciliter au mieux cette première séparation. De plus, vous pouvez prendre des nouvelles de votre petit trésor à tout moment de la journée ou de la soirée. Si vous avez besoin d’être rassurée, vous pouvez même demander à la nounou de vous envoyer régulièrement des nouvelles via le chat Bsit, par exemple.

De cette manière, tout le monde est rassuré et la garde peut se dérouler sans obstacle : les jeunes parents sont rassurés, le petit est apaisé et la super nounou à domicile peut faire en sorte de rendre ce moment agréable pour lui !

Envie de trouver les Sitters recommandé(e)s par vos amis?