La garde partagée

Vous ne savez pas encore quel type de garde choisir pour votre enfant ? Vous hésitez entre une garde à domicile ou une crèche ? Pourquoi ne pas opter pour la garde partagée ? Nous vous disons tout sur ce mode de garde à la fois pratique et peu coûteux !

Parce que les places en crèche sont difficile à obtenir et que la garde à domicile par une nounou est parfois trop onéreuse pour le budget familial, la garde partagée peut constituer une solution intéressante pour les jeunes parents. Économique, pratique et adaptée à votre petit, ce mode de garde d’enfants présente de nombreux avantages. Découvrez tous les détails de ce dispositif original qui commence à se répandre dans les familles avec succès.

Tout sur la garde partagée

Depuis quelques années maintenant, la garde partagée connaît un vif succès auprès des parents. Il s’agit d’un mode de garde en journée réalisée par une nounou à domicile. Cette professionnelle de la petite enfance s’occupe ainsi des enfants de deux foyers qui sont amenés à devenir des co-familles. Pour faire simple, ces dernières partagent une même nourrice pour la garde de leurs enfants, et ce, peu importe leur âge.

Bien évidemment, ce type de garde d’enfant nécessite la bonne entente des deux familles, même si celles-ci ne se connaissent pas à la base. Elles devront s’entendre sur la perle rare qui prendra soin des bambins et qui saura aussi s’adapter aux conditions posées par chaque famille. Une fois la personne de confiance trouvée, les deux couples doivent procéder à la rédaction du contrat de travail, définir le tarif horaire, l’emploi du temps, les tâches, etc. de la super nounou. Ils deviendront également co-employeurs, ce qui les lie juridiquement puisqu’il s’agit d’une relation de travail interdépendante. De cette manière, si l’une des familles rompt le contrat, l’autre doit en signer un nouveau avec l’intervenante.

La personne en charge de la garde partagée peut effectuer toutes les tâches d’une nounou à domicile traditionnelle : occuper les petits en journée, les faire manger, les laver, etc. Elle peut également être engagée pour une garde périscolaire : elle cherchera donc les enfants des co-familles à la sortie d’école, à la garderie ou à la crèche, les aidera à faire leurs devoirs, pourra les amener à leurs différentes activités extrascolaires et inventera toute sorte d’activités pour les amuser jusqu’au retour des parents. La seule différence ? Le domicile sera tantôt le vôtre, tantôt celui des autres parents.

La nounou de garde partagée a souvent un profil qualifié : elle est assistante maternelle ou auxiliaire parentale, ou possède un CAP petite enfance ou un DEAP (Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture), etc.

Le contrat de travail de la nounou à domicile en garde partagée

Sachez alors que deux contrats doivent être établis. Ils doivent en outre faire mention de certaines clauses identiques :

  • Indiquer le lien avec l’autre famille.
  • Préciser le lieu de travail de la nounou.
  • Spécifier qu’il y aura garde alternée au domicile de l’un et l’autre employeur. Ne l’oubliez pas : cette dernière précision est importante. Elle permet aux deux couples de bénéficier des aides allouées par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales).

Dans chacun des contrats doivent également être précisées les missions de la nounou. Afin d’éviter tout problème, il est recommandé qu’elles soient les mêmes d’un côté et de l’autre. De même, il est conseillé d’être exhaustif. Attention, la nounou n’est pas une femme de ménage : elle n’a pas à repasser votre linge ou faire toutes vos tâches ménagères. Les fonctions ne peuvent concerner que des actions liées à la garde des enfants : préparation de repas, animation, entretien de leur linge, rangement de leur chambre ou de leur salle de jeux, trajet jusqu’à l’activité extrascolaire, etc.

De même, il est primordial de prêter une attention particulière aux vacances de la nounou : en effet, comme tout employé, elle a droit à un certain nombre de jours de congés payés - plus précisément à deux jours et demi de congé par mois de travail.

Enfin, la répartition des frais de garde et le montant du salaire, ainsi que la rémunération des heures de travail supplémentaires (toutes les heures dépassant 40h/semaine), doivent également être discutés entre co-familles et écrits sur le contrat. Idem pour les modalités de rupture de ce contrat. Vous l’aurez compris : l’entente entre les deux couples de parents est essentielle.

Le prix d’une garde partagée

Embaucher en vue d’une garde partagée à domicile est une option avantageuse pour les parents qui souhaitent avoir une nounou “privée”. Il va sans dire que ce qui séduit surtout ces derniers à recourir à ce mode de garde est l’économie qu’il permet de réaliser. En effet, les dépenses sont divisées entre les deux familles : le salaire bien évidemment mais également les autres frais (congés payés, remboursement du transport, etc.).

Le tarif horaire ne peut pas être plus bas que le SMIC horaire, c’est-à-dire 10,03€/heure (janvier 2019), ou que le salaire minimum conventionnel (10,21€/h pour une nounou non qualifiée et 10,52€/h si la nounou possède un CAP petite enfance) - et ce, en faveur de la nounou, ce qui veut dire que c’est le plus élevé qui doit être pris en compte. Il faudra également prendre en compte le nombre d’enfants à garder ainsi que l’ancienneté de la nounou. En définitive, le prix d’une nounou à domicile en garde partagée à plein temps s’élève à 1700€ par mois en moyenne. On est donc à un budget de plus ou moins 850€ par famille.

Ce montant peut faire peur à certains, mais il ne faut pas oublier que les parents employeurs pourront obtenir des aides financière (le CMG de Pajemploi et de la CAF, par exemple, sous certaines conditions) et un avantage fiscal intéressant, à savoir un crédit d’impôt à hauteur de 50% des sommes concernées (limitée à 2300€ par an et par enfant).

Trouvez votre co-famille avec Bsit

Étant donné les multiples avantages de la garde partagée (flexibilité des horaires, prise en charge personnalisée, socialisation de votre petit, etc.), vous êtes convaincu que c’est la solution idéale pour faire garder vos enfants ? Encore faut-il trouver une co-famille et, si possible, près de chez vous. Bsit vous propose une solution à votre problème et vous propose d’autres familles également en recherche et située près de chez vous. Ensuite, dans un deuxième temps, elle vous aidera également à trouver la perle rare qui gardera vos enfants grâce à un système performant qui reproduit le bouche à oreille, mais de manière plus efficace et à grande échelle. En vous inscrivant et en créant une demande, vous obtiendrez des profils répondant aux caractéristiques que vous aurez demandées : vous n’aurez plus qu’à sélectionner, en accord avec la co-famille, les profils qui vous plaisent le plus pour, après une série de conversation voire un entretien d’embauche, engager la super nounou qui aura fait l’unanimité auprès des parents et des jeunes enfants.

Les autres solutions de garde d’enfant en journée

Pour une garde en journée à temps plein, il est indéniable que la garde partagée est une solution très profitable. Toutefois, d’autres modes de garde existent, possédant également leurs avantages propres. Ainsi, rien ne vous empêche d’opter pour une garde d’enfants à domicile simple avec une nounou rien que pour vous, afin d’éviter de devoir vous harmoniser avec une autre famille. La crèche et l’assistante maternelle agréée représentent également des valeurs sûres et elles seront sans doute moins onéreuses. Sinon, pourquoi ne pas engager une fille au pair ou bien une babysitter spécialisée dans le babysitting en journée ou la garde périscolaire (après l’école) ? Bref, vous ne manquez pas d’option pour choisir la personne de confiance qui prendra soin de votre bout de chou pendant votre absence.

Envie de trouver les Sitters recommandé(e)s par vos amis?