Quelles autorisations parentales donner à la babysitter ?

Votre babysitter doit absolument avoir une autorisation parentale pour accomplir certaines tâches ou activités considérées comme plus “sensibles” : donner des médicaments, sortir avec l’enfant à l’extérieur de l’enceinte de la maison, etc. Découvrez celles auxquelles vous devez penser !

Être une bonne babysitter consiste à suivre les instructions des parents, afin de garantir la sécurité et le bien-être de l’enfant. Néanmoins, et pour garantir encore plus de sûreté à l’activité de babysitting en elle-même, certaines tâches nécessitent expressément l’autorisation écrite des parents. D’ailleurs, ces papiers sont utiles pour les deux parties en cas de problèmes. D’une part, pour les jeunes parents, cela leur donne l’assurance que la babysitter fera exactement ce que vous lui avez demandé vis-à-vis de votre bout de chou. D’autre part, la babysitter a la preuve que ce qu’elle a fait durant son temps de garde a reçu votre consentement. Pour cette raison, ce papier doit contenir certaines mentions obligatoires en fonction de la situation. Dans quels cas une autorisation parentale est-elle utile ? Quelles sont les informations à y insérer ?

Une autorisation parentale : pourquoi ?

Confier son petit bout, quel que soit son âge, à quelqu’un d’autre, même s’il s’agit d’une personne de confiance qui a de l’expérience avec les tout-petits, n’est jamais facile. Si vous avez réussi malgré tout à passer le cap et trouver la perle rare en la personne d’une Sitter à la fois sérieuse, souriante, attentionnée et fiable, vous vous rendrez vite compte que la garde à domicile est une véritable solution miracle pour combiner votre vie de jeune maman ou de jeune papa et votre vie sociale et professionnelle. Si vous confiez votre enfant, il faut néanmoins penser à certaines choses, surtout si vous demandez à la Sitter de s’occuper de certaines tâches : une autorisation parentale est parfois indispensable tant pour que l’assurance de la babysitter puisse fonctionner en cas d’incident que parce que l’établissement scolaire, par exemple, dans le cadre d’une garde périscolaire, a besoin de savoir que vous acceptez que ce soit la nounou qui vienne chercher vos petits après l’école.

Autorisation de sortir de la maison avec l’enfant

Vous souhaitez que votre babysitter ou votre nounou emmène votre petit loup au parc ? Ou qu’elle l’emmène à une de ses activités extrascolaires ? Une autorisation est indispensable. En effet, si quelque chose arrivait sur le chemin, la babysitter et l’enfant seraient de cette manière couverts par l’assurance de la première. De plus, si votre petit commence à pleurer et crier et que des personnes demandent à vérifier que la Sitter a bien le droit de garder cet enfant, l’autorisation sera plus qu’utile pour éviter tout malentendu.

Autorisation de faire entrer quelqu’un dans la maison

La babysitter se doit de respecter son lieu de travail - à savoir votre domicile - et ne peut donc pas, de sa propre initiative, décider de faire entrer des gens chez vous, même s’ils prétendent vous connaître ou que vous êtes au courant. Si vous devez absolument faire venir un plombier, par exemple, ou une connaissance pour une raison ou une autre, précisez à la Sitter ce qu’elle doit faire et faites-lui une autorisation écrite qui stipule à qui elle peut ouvrir et qui elle peut faire rentrer.

Autorisation de donner un médicament

Sans autorisation parentale, la babysitter doit s’abstenir de donner tout médicament, même le plus banal. En effet, les risques d’allergie ne sont jamais à écarter et, de toutes façons, certains parents n’aiment pas que leur enfant prenne des médicaments, leur préférant des médecines douces. Aussi, si vous souhaitez que votre Sitter s’occupe de la médication de votre enfant malade, faites un mot dans lequel vous expliquez clairement quel médicament et avec quelle posologie, ainsi que la durée du traitement.

Autorisation d’aller chercher un enfant à la crèche ou à l’école

Lors d’une garde périscolaire, la Sitter s’occupe d’un ou plusieurs enfants de la sortie d’école à l’arrivée des parents (voire la journée entière, dans le cadre de vacances scolaires ou de demande ponctuelle). Dans ce cas, l’autorisation écrite est surtout nécessaire pour les suivis des maîtresses et professeurs. Outre la présentation, de préférence physique, de la babysitter ou de la nounou au personnel de l’établissement de vos petits, vous devez également rédiger une autorisation qui atteste qu’elle peut aller chercher le ou les enfants après l’école (ou après la crèche, la garderie, leur activité extrascolaire, etc.) et les ramener à la maison.

Les contenus d’une autorisation parentale écrite

Même dans le cadre d’une garde d’enfants à domicile, les modèles d’autorisations parentales écrites ne sont pas tous pareils et diffèrent en fonction des circonstances, mais les données essentielles qui doivent être mentionnées dans ces autorisations sont les dates concernées, le nom du tuteur légal, le nom des enfants à garder concernés et celui de la babysitter, de la nounou à domicile ou de l’assistante maternelle. Et bien entendu, une signature en bonne et due forme.

La babysitter peut sortir avec les enfants

Le mieux est de préciser le lieu, le moment de la sortie ainsi que le mode de sortie (à pied, en voiture, en transport en commun). Même si le parc ou le centre de loisirs se trouve à cinq minutes de la maison, une autorisation écrite doit être rédigée. La date de l’autorisation est également un élément important pour la validité de la lettre. Et la présence des deux signatures, parents et nounou/babysitter, est obligatoire.

Le babysitter peut faire entrer quelqu’un au domicile des parents

Comme on l’a dit plus haut, faire entrer quelqu’un dans le domicile de son employeur sans en avoir l’autorisation préalable est un manque total de professionnalisme. Aussi, même si la personne ne reste que quelques minutes, il faut toujours demander la permission des parents tout en précisant la raison de cette visite. Un autre cas de figure concerne les jours où les parents souhaitent que la Sitter fasse entrer une personne chez eux. Le plombier, l’électricien, le facteur ou un ami venu chercher quelque chose… Peu importe la situation, il est essentiel dès lors de faire une autorisation à la babysitter pour qu’elle puisse ouvrir et faire entrer cette personne. Précisez dessus de qui il s’agit et ce qu’il peut faire exactement chez vous.

La babysitter peut donner un médicament à l’enfant

Quand il s’agit de la santé de l’enfant, le sujet est très délicat. Il faudra donc donner toutes les indications nécessaires pour que la médication se passe au mieux : nom du médicament, posologie, heure de la prise, mode d’administration et durée du traitement. Laissez également les notices à disposition pour parer à tout imprévu. Cet accord doit comporter la signature des deux parties et le nom de l’enfant concerné.

Conduire/chercher l’enfant à la crèche ou à l’école

Qu’elle doive le faire occasionnellement ou de manière régulière, la babysitter doit avoir une autorisation parentale pour aller chercher les enfants à l’école ou à la crèche. Doivent y être mentionnés tous les noms et âges des jeunes enfants concernés, l’identité de la mère, du père ou du responsable légal ainsi que les nom et prénom de la Sitter. Ajoutez l’emploi du temps et les adresses exactes des endroits où devront être amenés ou recherchés vos petits loups. Bien entendu, il est également vivement recommandé de présenter physiquement la nounou ou la Sitter aux responsables scolaires de vos petits avant leur première garde.

Munie des autorisations parentales adaptées aux tâches que vous lui demanderez de faire, la Sitter peut ainsi effectuer son travail et garder vos enfants au mieux pendant que vous avez l’esprit totalement tranquille lorsque vous quittez vos petits bouts pour aller travailler ou pour sortir.

Envie de trouver les Sitters recommandé(e)s par vos amis?