Premier babysitting : à quoi penser ?

Vous avez décidé de faire garder votre petit pour une journée ou une soirée, vous avez sélectionné la babysitter la plus compétente mais à quoi faut-il penser pour son premier babysitting ? Que devez-vous lui laisser comme instructions ? On vous répond dans notre article !

Réussir un premier babysitting relève de la responsabilité de la nounou, bien entendu… Mais également des parents des enfants à garder ! D’ailleurs, la clé pour que ce moment se passe très bien est une bonne préparation et une excellente communication. Ainsi, l’enfant sera à l’aise et en confiance avec sa babysitter, les parents auront l’esprit tranquille lors de leurs absences et la Sitter travaillera dans de bonnes conditions, avec pour priorité la sécurité de l’enfant. Pour cette raison, aucun détail ne doit être négligé.

Définir les obligations de chacun

Garder un enfant est loin d’être une tâche facile. Quant à réussir une garde à domicile, il s’agit d’un véritable défi, car il faut à la fois plaire aux parents et au bout de chou. Donc, entre autres, respecter toutes les règles, mais en douceur pour que l’enfant ne se braque pas.

Les parents, quant à eux, doivent faciliter au maximum le travail de la babysitter en lui fournissant toutes les consignes et informations nécessaires. Ne cachez rien à votre nounou : par exemple, si votre enfant est difficile au moment du repas, précisez-le-lui et expliquez à l’avance vos petits trucs de parents pour passer cette étape plus fastidieuse.

L’important est d’instaurer une bonne communication. Dès l’entretien d’embauche, tous les points importants doivent être soulevés. Même s’il s’agit de consignes que l’on pense être logiques, il vaut mieux tout préciser en détail. Et ces mêmes points peuvent sans problème être rappelés lors du premier babysitting, afin d’éviter tout malentendu.

Les engagements en tant que babysitter

Pour gagner la confiance des parents et la sympathie des tout-petits, la babysitter s’engage généralement à :

  • Respecter les horaires et être ponctuelle : un emploi du temps et des plages horaires sont fixées et toutes les parties doivent s’y tenir, qu’il s’agisse de l’heure d’arrivée de la babysitter, de sa présence à la sortie d’école ou à l’heure habituelle à la crèche mais également de l’heure de retour des parents.
  • Se tenir informée et suivre à la lettre les consignes des parents : s’il a été convenu que les enfants ne pouvaient pas regarder la TV, inutile de les mettre devant un dessin animé, même pour quelques minutes. Et pas question de contourner les consignes en montrant des vidéos sur un smartphone, évidemment.
  • Être respectueux de la vie privée des parents : la discrétion est une qualité importante de la Sitter. Personne n’a envie que tous les voisins sachent les petits secrets, même insignifiant, que renferme notre foyer. De même, personne n’a envie que sa babysitter aille fouiller dans des tiroirs ou des notes personnelles.
  • Respecter le domicile des employeurs en n’invitant pas une tierce personne à y venir : la base, évidemment. La babysitter est là pour occuper les enfants, pas pour inviter des amis. Si elle ne se sent pas capable de gérer seule les enfants - dans le cas d’une famille nombreuse, par exemple -, elle doit le signaler immédiatement aux parents et ne pas prendre d’initiative de ce type.
  • Être doté d’un savoir-vivre : par exemple, il est évident que la Sitter ne devra pas fumer ou boire de l’alcool, mais il serait également tout à fait malvenu qu’elle utilise la ligne téléphonique pour des appels personnels ou qu’elle dévalise le frigo de ses hôtes.
  • Tenir les parents au courant de tout ce qui passe à la maison, surtout en cas de problème.

Les tâches et missions d’une babysitter lors d’une garde d’enfants sont aléatoires et dépendent toujours de ce qui a été convenu avec les parents. Cependant, elle se doit de :

  • Veiller à la sécurité de l’enfant à la maison et dans la rue surtout quand il faut aller le chercher à l’école / à la crèche ou de le mener à des activités extra scolaires ;
  • Proposer des jeux et activités auxquels les bambins veulent participer que ce soit à la maison ou dehors (selon les demandes et autorisations parentales)
  • Préparer, réchauffer et servir le repas et le goûter aux heures communiquées par les parents ;
  • Assurer le bien-être des enfants et respecter leurs rythmes ;
  • Surveiller que les enfants fassent leurs devoirs en leur procurant un éventuel soutien scolaire si cela est nécessaire ;
  • Donner le bain (si demande des parents) ;
  • Coucher les petits en respectant leurs rituels et à l’heure demandée par les parents.

Bien sûr, à ceci peuvent s’ajouter d’autres demandes. Par ailleurs, certains parents préfèrent donner eux-mêmes le bain, pour partager un moment privilégié avec leurs petits loups. Dans tous les cas, la babysitter doit uniquement s’en tenir aux instructions et recommandations des parents. En cas de doute, il vaut mieux revoir les points essentiels avec elle. L’idéal étant de tout mettre par écrit afin d’éviter toute confusion.

Les engagements des parents

De l’autre côté, les parents doivent également respecter certaines règles afin que la babysitter ait toutes les informations en main pour réaliser une garde d’enfant à domicile adaptée et personnalisée :

  • Mettre le babysitter au courant de tout ce qui concerne l’enfant : habitudes, goûts, éventuelle allergie ou maladie, activités extrascolaires...
  • Communiquer les règles de la maison à la nounou : la prévenir des choses à faire ou à ne pas faire dans la maison (répondre au téléphone, utiliser son téléphone pendant les heures de garde, ouvrir la porte, se servir dans le frigo, inviter quelqu’un dans la maison, fumer…)
  • Communiquer tous les numéros d’urgence, ainsi que celui à laquelle la nounou peut vous contacter en cas de nécessité. Si vous êtes à plus d’une heure de route de la maison, ajoutez également un numéro de téléphone d’une personne de confiance géographiquement proche qui pourra intervenir plus rapidement en cas d’urgence.
  • Communiquer l’identité de la babysitter à l’école ou au centre de loisirs (une présentation physique est parfois également nécessaire). Il serait dommage qu’on lui refuse de prendre les enfants après l’école, à la crèche ou à la garderie.
  • Prévoir un dîner pour les enfants et pour la babysitter dans le cas où vous rentrez après 19 h : et prévoyez quelque chose de simple, pour faciliter la tâche de la nounou.
  • Formaliser les contrats, les autorisations et l’assurance (s’il le faut) de la Sitter ;
  • Prévenir plusieurs jours à l’avance la babysitter en cas d’annulation du temps de garde ;
  • Être ponctuels : il faut respecter les heures de travail et les horaires fixés avec la babysitter. Il peut arriver que vous reveniez quelques minutes en retard, à cause d’un imprévu, mais cela ne doit en aucun cas être la norme et vous êtes tenus de prévenir la Sitter dès que vous prenez conscience de ce retard.
  • La payer en temps et heure, et au tarif horaire prévu à la base. Pour vous éviter tout calcul complexe, Bsit fait le décompte précis du prix et vous avez la possibilité de payer via l'app, pour ne pas vous embêter avec la monnaie.

Bien se préparer pour que tout se passe à merveille

Une chose est sûre, une bonne préparation est nécessaire quand il s’agit de premier babysitting.

Préparer les enfants

Mentalement et émotionnellement, une première séparation est toujours difficile pour l’enfant. Néanmoins, on peut éviter qu’elle soit un véritable choc. Il est donc de la responsabilité des parents de préparer suffisamment leur petit à l’avance pour éviter les pleurs et le stress et minimiser au maximum le sentiment d’abandon. Pour ce faire, il est important que maman et papa expliquent la situation à l’enfant avec des mots qu’il comprend et en dédramatisant les choses - faites attention à ne laisser transparaître aucun sentiment d’inquiétude ou de tristesse, même si vous en ressentez : cela ne ferait qu’insécuriser votre bout de chou. Par ailleurs, il faut lui expliquer que vous ne l’abandonnez pas, que la situation est temporaire. Promettez-lui par exemple de faire une activité à deux quand vous rentrerez le soir, dans le cadre d’une garde périscolaire, ou en journée, ou le lendemain, s’il s’agit d’une garde de nuit ou en soirée.

Cette préparation lui permet de se familiariser avec l’idée et d’accueillir sereinement sa Sitter le moment venu. D’ailleurs, pour que celle-ci ne lui soit pas totalement inconnue, il est conseillé d’organiser le premier contact avec la nounou à domicile ou la babysitter en présence de l’enfant. Il est également recommandé de prévoir son arrivée au moins une demi-heure plus tôt que votre départ : de cette manière, vous avez plus de temps pour expliquer à cette dernière toutes les informations qu’elle doit savoir, mais l’enfant a également le temps de se familiariser avec elle.

Présenter la maison et la famille

Pour que la nounou puisse prendre repère, les parents doivent la mettre à l’aise et lui présenter à la fois la maison et la famille. C’est-à-dire :

  • Lui faire visiter toute la maison, ou tout au moins, toutes les pièces qu’elle aura à utiliser (chambre, toilette, salle de bain, cuisine, salle de jeux, cuisine, etc.) ;
  • Communiquer les endroits dangereux : les escaliers, les prises électriques, les tiroirs où sont rangés les couteaux et tous les objets coupants, etc.
  • Montrer les endroits des vêtements de rechange, des serviettes, des couches, etc. Indiquez également où mettre le linge sale, où est le doudou, etc.
  • Signalez également où est la trousse à pharmacie ou de premiers secours, ainsi que l’emplacement des médicaments du petit s’il en a besoin.

De plus, il est important d’expliquer toutes les habitudes de l’enfant :

  • Son état de santé (a-t-il une maladie comme l’asthme, une allergie ?)
  • Tout ce qui concerne son sommeil (l’heure où il a l’habitude de se coucher, les histoires et berceuses qu’il préfère, son doudou préféré, avec ou sans veilleuse, la porte ouverte ou fermée, etc.) ;
  • Et les repas : heure des repas et du goûter, les plats que l’enfant aime, les aliments qu’il doit consommer, la nourriture qu’il déteste…

Les autorisations parentales

Des situations particulières nécessitent un document écrit et signé qui contient une autorisation parentale nécessaire à une activité ou une tâche de la Sitter. Il s’agit :

  • D’autorisation de sortir de la maison avec l’enfant (Où, quand et avec qui ?)
  • D’autorisation de faire entrer quelqu’un dans la maison (Qui ? Pour quelle raison ?)
  • D’autorisation de donner un médicament (Quel médicament ? La posologie ? Pour combien de temps ?)
  • D’autorisation d’aller chercher un enfant à la crèche ou à l’école (Qui va chercher les enfants ? Qui sont les petits concernés ?)

Un bon suivi

La journée est maintenant finie et les parents rentrent à la maison. Il est important de faire un compte-rendu de la journée ou de la soirée. Comment s’est déroulée la garde ? Quelles ont été les activités qui ont été faites ? Est-ce que bébé a très bien mangé ou pas ? Est-ce qu’il s’est endormi sans se fâcher ?

Si nécessaire, la nounou peut établir une check-list de ce qui a été fait : si c’est votre souhait, précisez-le-lui dès le début de la garde. De même, si vous avez un “carnet de liaison”, montrez-le-lui dès son arrivée.

L’évaluation après un babysitting est très importante parce qu’elle vous aide à savoir si vous continuez à collaborer avec la Sitter ou si vous devez vous remettre en recherche d’une personne sérieuse, attentionnée, gentille, etc.

Si, à la fin du babysitting, vous vous rendez compte que toutes vos exigences ont été respectées et que vos enfants sont ravis de l’expérience menée, c’est que vous tenez la perle rare !

Envie de trouver les Sitters recommandé(e)s par vos amis?