Premier babysitting : présenter la famille et la maison

C’est le premier babysitting de votre petit et vous avez une foule de question à poser : comment bien présenter la famille et la maison ? Qu’est ce qu’il ne faut pas oublier de mentionner ? Comment faire pour que la garde à domicile se passe au mieux ? On vous répond !

Afin que la garde d’enfants à domicile puisse se dérouler au mieux, la babysitter doit avoir connaissance de tout ce qui est nécessaire sur l’enfant et la maison. Les parents doivent donc communiquer toutes les informations utiles pour que ce premier babysitting se passe bien, et donc montrer à la nounou toute la maison, notamment la chambre de bébé, la place de la boîte à pharmacie, le téléphone et les numéros à appeler en cas d’urgence, la place des nécessaires de bébé, la sortie de secours, etc. Cette présentation de la maison sera également une occasion de faire rencontrer la babysitter à votre petit bout de chou, s’il n’a pas eu l’occasion de la rencontrer lors de son premier entretien, par exemple.

En tant que parents, vous ne cherchez qu’une chose : que votre bambin soit entre de bonnes mains, même si ce ne sont pas les vôtres. Dès lors, tout ce qui concerne l’enfant va être abordé lors de cette entrevue : ses habitudes, ses goûts, sa routine, son emploi du temps... Cette première fois sera significative pour tout le monde : parents, enfant et babysitter. Et plus la babysitter en sait sur l’enfant, mieux ce sera.

Présenter la maison pour que tout se passe à merveille

En cas d’accident ou d’incendie, il est important que votre babysitter puisse agir rapidement en conséquence. C’est notamment pour cette raison qu’elle doit avoir une bonne connaissance de toute la maison et qu’elle sache s’y retrouver.

Les endroits accessibles à bébé et à la babysitter

Certes, votre babysitter doit respecter à la lettre toutes vos demandes sans céder aux caprices de vos tout-petits. Pour que cela soit possible, vous devez lui expliquer ce que votre loulou peut et ne peut pas faire mais également les pièces dans lesquelles il ne peut pas entrer sans la présence d’un adulte : cuisine, salle de bain, près des escaliers et des fenêtres, sur le balcon ou dans la cour. Du côté de la babysitter, elle doit connaître les pièces dans lesquelles elle n’a pas la permission d’entrer (votre chambre, par exemple) et savoir ce qu’elle peut faire ou non : allumer la cheminée s’il fait très froid, mettre des appareils électroménagers en marche, regarder la télé (avec les enfants ou quand ils sont couchés), se servir dans le frigo ou le placard si le babysitting dure longtemps, etc.

Les nécessaires en cas d’accident

Outre les endroits de la maison auxquels enfant et babysitter peuvent accéder, vous devez également montrer à cette dernière la place de la trousse de premiers secours pour agir rapidement en cas de petits bobos. Et parce qu’un enfant ne tient jamais en place, il vaut toujours mieux être bien équipés afin d’être prêts à toutes les éventualités. Ainsi, dans la pharmacie, vous devez avoir des sparadraps, des compresses, de l’arnica, du désinfectant... Indiquez également à votre Sitter où sont les médicaments du petit, s’il suit un traitement, ainsi que la posologie. N’oubliez pas que, si vous souhaitez que la Sitter s’occupe de la médication de votre enfant, vous devez rédiger une autorisation parentale à son nom.

La salle de bain

Indiquez à la babysitter où se trouvent les couches, les shampooings et savons, le pyjama, la brosse à dent, le dentifrice, etc. de l’enfant. Signalez-lui également où mettre le linge sale. Profitez-en pour lui rappeler si vous souhaitez ou non qu’elle s’occupe de faire prendre un bain à votre bout de chou.

La chambre de votre enfant

Même si vous avez déjà préparé votre enfant à son premier babysitting, il faut quand même que ses habitudes soient respectées. Pendant cette partie de la visite, expliquez à la nounou ce que vous faites habituellement à l’heure du coucher de votre petit (chanson ou histoire, porte ouverte, fin filet de lumière, etc.) et indiquez l’endroit où se trouvent la veilleuse, les doudous, etc. Cela évitera à la nounou à domicile de fouiller partout et de perdre un temps certain à chercher le moindre objet. Précisez également les noms des doudous et le titre des livres et berceuses préférés du petit.

Le téléphone

Précisez à la babysitter si elle peut répondre au téléphone ou pas (les appels où les numéros sont affichés ou seulement les appels provenant des personnes du répertoire pour que le message puisse être passé). Prévoyez un carnet ou une feuille sur laquelle elle pourra inscrire les messages à transmettre. Mettez également directement au clair si vous acceptez qu’elle utilise le téléphone pour ses appels privés ou pas. Profitez-en pour lui fournir les numéros d’urgences, ainsi que le numéro auquel elle peut vous atteindre en cas d’incidents ou d’imprévus. Il est toujours recommandé, si vous risquez d’être injoignables ou si vous partez à plus d’une heure de chez vous, de laisser le numéro d’une personne de confiance géographiquement proche de votre domicile : de cette manière, il pourra réagir au plus vite en cas de besoin.

Donner toutes les informations sur l’enfant et ses habitudes

Ces informations faciliteront le contact entre bébé et sa babysitter. En effet, grâce à toutes les informations que vous lui donnerez, celle-ci pourra agir de la meilleure façon si bébé pleure ou a peur. Ainsi, elle doit savoir ce que votre enfant aime à manger, quelles activités il préfère, ses centres d’intérêt, etc.

La santé de l’enfant

Effectivement, c’est la première chose dont la babysitter doit s’enquérir. Est-ce que votre bout de chou a des allergies à surveiller de près ? A-t-il des problèmes médicaux à signaler (hémophilie, asthmes, diabète...) ? Est-il malade pour le moment (fièvre, varicelle, grippe…) ? Qu’est-ce que cela implique dans la manière dont elle doit s’en occuper ? A quoi doit-elle faire attention ? A nouveau, si sa santé implique une médication, n’oubliez pas de lui expliquer précisément de quoi il retourne et de lui donner une autorisation parentale écrite.

L’heure de dodo

Si vous optez pour une garde de nuit ou une garde en soirée qui se termine à une heure tardive, vous devez informer la gardienne de l’heure du coucher de votre enfant, de son rituel, etc. Est-ce qu’il dort avec la lumière allumée ? Est-ce qu’il ne s’endort qu’après une chansonnette, une histoire ou en compagnie de son doudou préféré ? S’endort-il vite ou faut-il être particulièrement attentive les premières heures ? Profitez-en pour expliquer à la nounou ce qu’elle peut faire pendant ces “heures de présence” durant lesquelles elle ne doit pas s’occuper activement des petits : peut-elle dormir ? Regarder la TV ? Employer votre PC familial ?

À l’école

Dans le cadre d’une garde périscolaire, c’est-à-dire après les horaires scolaires, montrez à votre babysitter l’école de votre enfant, sa maîtresse, sa salle de classe... D’ailleurs, une présentation physique de la nounou au personnel scolaire est quasi obligatoire, sinon, vous risquez qu’elle ne puisse pas reprendre vos petits à la sortie d’école. Par ailleurs, vous devez également lui donner une autorisation parentale spécifiant que c’est bien elle qui doit récupérer votre bambin.

Les activités

Pour s’amuser, est-ce que votre enfant préfère aller au parc ou a-t-il des jeux, des activités ou des jouets en particulier qui l’intéressent ? Où sont rangés ses jouets ou les jeux de société ? Y a-t-il du matériel pour effectuer des bricolages ? La Sitter peut-elle faire un atelier cuisine avec le petit ?

Par ailleurs, si la nounou n’en prend pas l’initiative, veillez à noter l’horaire de votre enfant quelque part, surtout les heures de la sortie d’école et des éventuelles activités extrascolaires, mais également les horaires du bain, de la sieste, du goûter et du dîner.

Les aliments

Chaque enfant a ses goûts et ses préférences, surtout en matière d’aliments. Néanmoins, vous demandez à la babysitter de savoir garder vos enfants, pas de postuler pour Top Chef. Dès lors, ne lui demandez pas de préparer un plat trop complexe. Optez pour des classiques indémodables, ultra facile à réaliser : des pâtes ou des crêpes, par exemple. Cela dit, veillez toujours à demander à votre babysitter avant même de l’embaucher si elle sait cuisiner, au moins un minimum - si cela est important pour vous et sera une de ces tâches lors de sa garde à domicile. Par ailleurs, prévoyez également une portion pour la babysitter si elle reste toute la soirée.

Les limites de l’autonomie de l’enfant

Est-ce que les enfants à garder peuvent réaliser leurs devoirs tout seuls ou ont-ils besoin d’un soutien scolaire ? Est-ce que les plus jeunes enfants ont encore des couches (jetables ou réutilisables ?), ont besoin d’aide pour aller à la toilette ou sont indépendants de ce point de vue-là ? Vont-ils aller spontanément au lit s’ils sont fatigués ou faut-il prendre les devants ? Votre super nounou aura besoin de toutes ces informations pour que la garde d’enfants se passe sans souci !

Une fois que vous aurez exécuté toutes ces étapes, votre babysitter sera parfaitement prête pour occuper les enfants au mieux et réaliser les tâches que vous lui aurez attribuées. Vous n’avez plus qu’à partir, l’esprit serein, pour votre journée de travail ou votre soirée de détente.

Envie de trouver les Sitters recommandé(e)s par vos amis?