Préparer le premier entretien avec la babysitter

Vous avez sélectionné la perle rare parmi toutes les nounous que vous aviez trouvées ? Reste à lui faire passer un entretien professionnel pour vérifier que le feeling passe bien avec les enfants et vous et pour qu’elles répondent à vos dernières questions. Mais comment faire ?

S’il y a bien une chose qui stresse plus les parents que des pleurs de bébé à 2 heures du matin, c’est sans aucun doute la recherche d’une nounou de confiance, motivée, compétente et attentionnée qui saura prendre soin de leur petit trésor. En effet, que ce soit pour choyer les plus jeunes à temps plein ou pour récupérer les plus grands à la sortie d’école, trouver la perle rare est un parcours du combattant. Après plusieurs essais infructueux, vous vous êtes tourné vers l’application de babysitting Bsit et vous avez enfin déniché plusieurs profils en adéquation avec vos critères : elles sont disponibles pour le type de babysitting dont vous avez besoin, sont située près de chez vous et vous les avez déjà sélectionnées selon certains critères. Un court entretien téléphonique plus tard pour échanger sur vos disponibilités et poser les premières questions, vous allez maintenant recevoir la ou les candidates restantes pour un entretien d’embauche. Une étape cruciale qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère même si le temps presse. Mais comment réussir un premier entretien avec la ou les nounou(s) ?

Les précautions à prendre

Tout d’abord, lorsque vous conviez la postulante à l’entretien et ce même si vous avez eu un véritable coup de cœur pour elle, pensez à lui demander une photocopie de sa carte d’identité ou de sa carte de séjour ainsi qu’une photocopie de son assurance responsabilité civile. Il est également préférable de faire l’entretien en présence de votre partenaire et, surtout, des enfants - il faudra donc prévoir à l’avance quelques dates auxquelles vous êtes tous réunis. Cela vous permettra déjà d’avoir un petit aperçu du comportement de votre postulante avec les petits. Mais surtout de voir comment ceux-ci se comportent en sa présence et quel est leur ressenti.

Les signes extérieurs

Lorsque la babysitter arrive, elle doit vous procurer une bonne impression générale dès les premières secondes. Quelle est sa tenue vestimentaire - l’idée n’étant évidemment pas de voir si la personne est à la pointe de la mode, mais plutôt si elle est propre et habillée correctement : quelqu’un qui va prendre soin de vos enfants doit savoir prendre soin de lui-même - ? Est-ce qu’elle sent la cigarette ? Est-elle là un peu trop tôt ou, au contraire, est-elle là un peu trop tard - ce qui en dit long sur sa ponctualité future ? De même, pendant l’entretien, regardez son langage corporel, qui peut en dire beaucoup sur une personne. A-t-elle l’air détendu ou plutôt mal à l’aise ? A-t-elle des gestes familiers avec vos enfants ? Leur a-t-elle demandé leurs prénoms ? C’est la première impression qui sera déterminante, même si vous ne devez pas vous arrêter à celle-ci, faites donc bien attention aux réactions spontanées de vos enfants, ainsi qu’aux vôtres.

Les points à aborder durant l’entretien d’embauche

On ne va pas se mentir, vous n’êtes ni directeur de ressources humaines ni chargé de recrutement. Néanmoins, pour être sûr de laisser votre enfant entre les mains d’une inconnue, il est important de vérifier un certain nombre de points. Effectivement, même si le choix d’une nounou se fait souvent en grande partie à l’instinct, il est hors de question de prendre une décision à la va-vite. Rappelez-vous que cette personne, aussi souriante et aimable soit-elle, reste pour le moment une inconnue à qui vous allez confier le bien-être, la santé et la sécurité de vos bouts de chou. Ainsi, il est tout à fait logique de prendre le temps de poser les questions que vous estimez importantes afin de mieux cerner sa personnalité. Évidemment, les questions seront différentes en fonction du fait qu’il s’agisse d’un babysitting occasionnel ou d’un temps plein de garde d’enfants à domicile. Toutefois, ces quelques questions d’entretien devraient normalement figurer sur votre questionnaire et vous permettront très rapidement d’évaluer le degré de sérieux de votre nounou potentielle.

Quelles sont ses références ?

En effet, même si elle ne doit pas obligatoirement disposer d’une expérience de 10 ans dans le domaine de la petite enfance, il est important de vous assurer que la personne à qui vous allez confier la prunelle de vos yeux n’est pas totalement novice en la matière. Pour cela, demandez-lui le nom et les coordonnées de son/ses anciens employeur(s) afin de pouvoir les contacter et vérifier si la candidate possède réellement les qualités et les compétences qu’elle met en avant dans son CV. Vous pouvez également lui demander de vous parler d’un ou plusieurs enfants qu’elle a déjà gardés, ce qu’elle a appris à leur contact et les raisons qui l’ont poussée à arrêter son précédent contrat.

Quelle est sa situation personnelle ?

Ici, il s’agira de lui demander par exemple si elle est fumeuse, si elle aime cuisiner, si elle a des enfants - si oui, combien et quelles solutions a-t-elle pour les garder lorsqu’elle travaille, que fait-elle s’ils sont malades... Toutes ces questions vous permettront d’en apprendre plus sur sa personne, mais aussi de déjà lui faire part de ce que vous attendez d’elle. Par exemple, si elle est fumeuse et que cela vous embête, n’hésite pas à mentionner qu’elle ne devra aucunement fumer en présence de votre enfant.

Pourquoi fait-elle du babysitting ?

Grâce à ce type de question, vous pourrez véritablement tester les motivations de votre nounou potentielle et avoir la garantie que cette dernière s’impliquera totalement dans ses fonctions. Est-ce qu’elle aime réellement garder les enfants ou est-ce un choix par défaut pour arrondir ses fins de mois ou gagner un peu d’argent de poche ? Dans sa réponse, vous verrez vite si elle est passionnée par ce qu’elle fait et quel sera donc son taux de motivation avec vos enfants.

Ce qu’elle aime et ce qu’elle apprécie le moins dans son métier ?

On rentre ici dans le vif du sujet : si elle déteste aider les enfants à faire leurs devoirs, il est peut-être malvenu de l’engager pour une garde périscolaire au cours de laquelle vous souhaitiez justement qu’elle fournisse un soutien scolaire, par exemple. Voyez en fonction de ce qu’elle répond si les tâches que vous comptez lui demander sont compatibles avec ces goûts.

Comment voit-elle le déroulement de la journée / de la soirée ?

Cette question sera l’occasion de vous assurer que sa vision de l’éducation d’un enfant s’accorde bien avec les vôtres. Prévoit-elle des sorties avec votre enfant ? Respectera-t-elle vos exigences en matière d’horaires de sommeil, les heures des repas, l’hygiène et la propreté ? N’hésitez pas non plus à la questionner sur les activités d’éveil et créatives qu’elle proposera à votre bambin. En revanche, si pour elle, une journée type avec votre enfant se résume à le mettre devant la télé ou simplement “le surveiller”, soyez certain qu’elle n’est définitivement pas la bonne.

Comment se déplace-t-elle ?

La réponse à cette question est très importante puisqu’elle vous permettra d’avoir une idée précise du temps que votre nounou potentielle prendra pour arriver chez vous ou tout autre lieu que vous aurez choisi pour la garde. Si elle se déplace en voiture, combien de temps cela lui prendra-t-il ? N’hésitez pas à lui demander une photocopie de son permis de conduire si, lors de sa garde, elle devra transporter vos petits. Au contraire, si elle prend les transports en commun, demandez-lui quels sont ses recours en cas de grève et renseignez-vous sur la manière dont elle compte effectuer le retour, si la garde se faire en soirée : est-ce à vous de la ramener ? A-t-elle une autre solution ?

Comment va-t-elle gérer les situations d’urgence ?

Une chute, un départ de feu, un enfant qui vomit... demandez à votre candidate ce qu’elle ferait face à ce genre de situations. Possède-t-elle un brevet de secourisme ? Connaît-elle les gestes de premiers secours et/ou les numéros d’appel d’urgence ? Autant de questions qui vous permettront d’évaluer réellement ses compétences. Mais notamment de vous assurer que même dans les pires situations, vous pourrez compter sur son sens des responsabilités, sa proactivité et son efficacité.

Combien de temps compte-t-elle travailler pour vous ?

Bien que la plupart répondront certainement que cela dépendra de vous, ne vous fiez surtout pas à ce genre de réponse type. Une longue période ne peut jamais être une garantie. Pour être sûr, demandez-lui clairement si elle a d’autres projets professionnels en tête à long terme - surtout si elle est en fin d’étude ou en recherche d’emploi.

Quelle est sa disponibilité ?

Normalement, vous aurez déjà eu cette discussion avant l’entretien, lors des toutes premières étapes de votre sélection. Néanmoins, il s’agira ici de définir exactement si ses disponibilités sont bel et bien compatibles avec vos besoins professionnels, mais également de tester sa flexibilité. Pour cela, demandez-lui à quelle heure elle peut commencer le matin et finir le soir. Si elle peut éventuellement faire des heures supplémentaires en cas d’imprévus ou si elle est disponible de façon ponctuelle le samedi. N’oubliez pas de lui demander combien de semaines de congés par an a-t-elle prévues et quand compte-t-elle les prendre ?

Bien évidemment, à ses questions s’ajouteront les points clés du contrat tels que la rémunération, les tâches que la nounou devra accomplir, les règles de conduite, les horaires de travail précis, etc. En outre, à la fin de l’entretien, n’oubliez pas de demander à votre postulante si elle a des demandes ou exigences particulières. Cela lui montrera que vous vous préoccupez également de ses attentes et que vous serez dans une relation où aucune des parties ne se sentira lésée. D’autant plus que cela permet d’éviter les malentendus et les mauvaises surprises.

Envie de trouver les Sitters recommandé(e)s par vos amis?