Quel âge pour ma nounou ?

Vous cherchez quelqu’un pour une garde d’enfants occasionnelle ou régulière mais vous ne savez pas vers quelle tranche d’âge vous tourner ? Quel est l’âge minimal qu’une babysitter doit avoir ? Pouvez-vous avoir confiance en une étudiante ? Nous apportons des réponses à vos questions.

Si vous avez un dîner organisé de longue date ou une réunion professionnelle qui s’improvise à la dernière minute mais, au lieu d’avoir la tête à ça, vous êtes préoccupé par vos jeunes enfants : qui va les garder ? Bien sûr, la réponse la plus simple, si les grands-parents ont déjà décliné l’offre, est de les confier à une babysitter. Mais comment trouver la personne de confiance dont vous avez besoin ? Et surtout, à partir de quel âge sera-t-elle suffisamment responsable que pour s’occuper de la prunelle de vos yeux ? D’ailleurs, y a-t-il un âge légal en-dessous duquel les jeunes ne peuvent pas effectuer de gardes d’enfants à domicile ?

Sélectionner la nounou selon son âge

Pour trouver une super nounou, vous devez tout d’abord effectuer une sélection parmi les profils qui vous sont proposés. Pour cela, commencez par définir le type de babysitting dont vous avez besoin - et qui d’ailleurs interviendra dans l’âge recommandé de votre Sitter. Vous souhaitez que cette dernière s’en occupe pendant la soirée ? Pendant la journée ? Plusieurs jours par semaine ? A partir de la sortie d’école ? Etablissez un planning des moments où vous aurez besoin d’une prestation - et donc le futur emploi du temps de votre future babysitter. Ensuite, regarder les caractéristiques des potentielles candidates : leur sérieux, leurs compétences diverses, les notes et avis qui ont été laissés à leur sujet sur Bsit, etc.

Âge légal

Une fois que vous avez une liste de baby-sitters susceptibles de répondre à vos attentes, vous devez à présent en choisir une. Même si le babysitting est le métier de prédilection des étudiantes et des mineures qui souhaitent se faire un peu d’argent de poche et que vous avez donc de grandes chances de tomber sur des profils de très jeunes babysitter, évincez de votre liste les personnes qui ne disposent pas de l’âge légal pour faire du babysitting. Faites-le avant tout pour assurer une présence de qualité auprès de vos enfants, mais surtout pour être en conformité vis-à-vis de la loi.

L’âge minimum légal pour faire du babysitting est de 16 ans. Néanmoins, des exceptions peuvent être faites, sous certaines conditions : si les parents employeurs veulent absolument employer une Sitter qui a entre 14 et 16 ans, ils devront obtenir une autorisation parentale des parents de cette dernière. De plus, ils ne pourront pas lui demander de garde en dehors de congés scolaires d’au moins 14 jours et elle ne pourra pas travailler plus de la moitié de ses vacances. Donc, dans le cas d’un congé de 14 jours, elle ne pourra travailler qu’une semaine. Par ailleurs, elle ne pourra pas prester plus de 35h/semaine, ni plus de 7h/jour.

Il est cependant impossible d’engager une babysitter ayant moins de 14 ans. Nous vous recommandons d’ailleurs de respecter cet âge minimal pour la sécurité et le bien-être de vos enfants. Même si des jeunes filles et des jeunes garçons peuvent être très matures à un jeune âge, ils n’ont pas encore les bons réflexes ni l’autorité nécessaire pour s’occuper convenablement de vos petits bouts de chou.

Quelle tranche d’âge viser ?

Comment choisir la bonne tranche d’âge, parmi les Sitters de plus de 14 ans ? Cela dépend de ce que vous attendez de votre Sitter.

L’avantage principal des profils ayant entre 14 et 18 ans est que vous pouvez les payer moins chers que les nounous majeures. Il vous est permis de rétribuer les adolescents entre 14 et 16 ans (inclus) à 80% du smic horaire, c’est-à-dire 8,02 €/heure, et les jeunes de 17 ans à 90% du smic (9,03€). De plus, il peut s’installer une jolie complicité entre eux et vos enfants. Néanmoins, ils seront moins aptes à gérer des circonstances particulières, comme des nourrissons de moins d’un an ou des petits un peu plus turbulents, et n’auront parfois pas les compétences nécessaires : notamment, la cuisine ou l’aide aux devoirs des plus grands.

Entre 18 et 25 ans, les nounous sont généralement des étudiantes. Elles sont donc majoritairement capables de procurer un soutien scolaire poussé à vos enfants. De plus, lorsqu’elles font un cap petite enfance, des études de puéricultrice ou tout autre apprentissage de métier lié aux soins à l’enfance, vous êtes sûrs qu’elles ont toutes les bases théoriques nécessaires à ce que vos petits soient parfaitement gardés.

Les profils situés entre 25 et 35 ans, parfois des jeunes mamans, ont déjà acquis de l’expérience. Elles sont donc à favoriser lors de votre choix de babysitter pour un tout petit ou, au contraire, si vous avez 4 petits monstres plein d’énergie à la maison. Néanmoins, ce type de babysitter est souvent plus onéreux… et moins disponible.

Et dans certains cas, pourquoi ne pas faire appel à des personnes plus âgées ? Les seniors sauront s’occuper de vos bambins grâce à leur longue expérience et sont souvent très flexibles au niveau des horaires puisqu’ils n’ont plus de contraintes professionnelles ou d’enfants à la maison - l’idéal donc pour les gardes périscolaires ou en journée. En revanche, ils seront moins adaptés pour la garde à domicile de famille nombreuse ou d’enfants particulièrement énergiques, ainsi que pour les gardes de nuit.

Somme toute, chaque âge - et chaque type de babysitter - à ses avantages et inconvénients. Le plus important est que vous choisissiez une babysitter avec laquelle le courant passe bien, que ce soit avec vous ou avec vos enfants, peu importe son âge. Pour sélectionner et trouver une nounou exceptionnelle, basez-vous également sur ses qualités et ses défauts, sur sa possession ou non du BAFA et sur ses connaissances en matière de premiers secours, sur ses motivations et, toujours et principalement, sur votre feeling personnel.

Envie de trouver les Sitters recommandé(e)s par vos amis?